Samedi 1er juin, 13h - 15h 

A la rencontre des associations

Partenariat / financement et évolution des pratiques de solidarité internationale

 

 


Samedi 1er juin, 15h - 17h 

A la rencontre de la littérature

 

Voyages, métissages

 

 

 

 

Invités :

 

  • ·         Roger BOUCHAUD,
    pour son roman "L'homme du sahel" (Valenciennes), l’Harmattan
  • ·         Gaston Paul Effa,
    pour son dernier ouvrage « Je la voulais lointaine », Actes Sud, 2012
  • ·         Julien FORTIN
    pour sa traduction de "Lukunga Mukara, voyage d'étude dans les profondeurs de l'Allemagne" de Hans PAASCHE, et son roman « Chroniques du gabon »
  • ·         Jean-Claude NYOUNG,
    pour son roman « Reviendras tu ? », Harmattan, 2012
  • ·         Nestor-Déhi TIEMOKO,
    pour son roman-récit « Du rêve au cauchemar » publié aux éditions Kirographaires, 2012

 

 

Les voyages ont ceci de merveilleux qu’ils sont le lieu de curieuses expériences : rencontres, métissages, observations, prise de distance, voire mise en danger de soi. On n’en revient jamais tout à fait le même !

 

Le Toulousain Anselme d’Ysalguier en 1402 et l’Ivoirien Nestor Déhi TIEMOKO en 2001 ont en commun d’avoir mis leur vie en danger pour tenter d’échapper à leur condition. Fils cadet d’une famille bourgeoise à une époque où l’héritage revenait au seul aîné de la famille, Anselme d’Ysalguier, issu pourtant d’une famille de notables toulousains, s’aventurait en 1402, dans un voyage qui le menât en pays Songhaï d’où il revint avec une princesse Songhaï. Roger BOUCHAUD nous refait vivre cette histoire dans son roman «L’homme du Sahel» publié par l’Harmattan. Nestor-Déhi TIEMOKO a emprunté les voies de la clandestinité pour s’exfiltrer de son pays au début des années 2000, un voyage, le sien et celui de bien d’autres, dont il s’est inspiré pour son roman-récit « Du rêve au cauchemar » publié aux éditions Kirographaires.

 

Il est heureusement des voyages moins périlleux, mais tout aussi riche d’expériences. Celui par exemple du chercheur africain Lukanga Mukara, envoyé par son roi dans les profondeurs de l’Allemagne pour y étudier les coutumes et les comportements des indigènes et dont Hans PAASCHE, traduit par Julien FORTIN, nous livre les impressions dans Lukanga Mukara, voyage d'étude dans les profondeurs de l'Allemagne (Ed. Magellan et Cie). Cet autre voyage, celui de Yoha, héros de Reviendras-tu ? commis par Jean-Claude NYOUNG, alias Bitjomè Bi Man Mbai (Ed. l’Harmattan), qui décide un jour de "tourner" le dos à son village Itouha pour aller voir si "l'herbe est plus verte" chez les autres.

 

Parce qu’on ne peut tous les faire, les écrivains nous donnent la possibles d’en vivre quelques-uns par procuration et si l’émotion parfois nous emporte au fil des pages, nous restons, abrités derrière les pages, à l’abri des dangers physiques. Nous espérons que la programmation littéraire de cette année dont je vous livre ici un pan, saura vous transporter !

 

 

Eléonore LOU-SIH

 

 

 


Samedi 1er juin, 17h - 19h 

A la rencontre de l'actualité géo-politique

Quelle guerre mène la France au Mali?

 

Depuis janvier 2013, la France est à nouveau engagée dans une guerre en Afrique, il s'agit de la 52° intervention de l’armée française dans ses anciennes colonies depuis 1960. Alors, quelle guerre mène la France au Mali? Une guerre de plus pour les ressources minières et naturelles ou bien pour aider les maliens? Constitue-t-elle une rupture? Quel avenir pour le Mali désormais? Quelques éléments d'histoire et de géopolitique pour tenter d'y voir un peu plus clair, au delà des propagandes de circonstance


Dimanche 2 juin, 15h - 17h 

 

 

L’Afrique est elle hors de l’histoire ?

 

L’Empire du Mali d'hier à aujourd'hui

 

Au cœur des savanes de l’ouest africain est apparu un puissant empire au XIIIe siècle, suite à la lutte entre Sunjata Keita et Sumaworo Kanté. Aujourd’hui encore, les griots chantent la gloire du héros dont l’histoire imprègne profondément la société malienne. De la charte du Manden, classée au patrimoine immatériel de l'Humanité de l'Unesco, à la parenté à plaisanterie en passant par le fabuleux pèlerinage de l’empereur Kankou Moussa à la Mecque au XIVe siècle, cette histoire régionale dont l’Etat a fait une histoire nationale permet de comprendre les racines profondes de la crise que traverse le Mali d’aujourd’hui. 

 

 

 

 

Francis Simonis :

 

Maître de conférences d'histoire de l'Afrique à Aix-Marseille-Université et chercheur au Centre d’Etudes des Mondes Africains (CEMAf-Aix).

 

Prépare actuellement la traduction et l'édition de la version des griots Diabaté de Kéla de la fondation de l'empire du Mali par Sunjata Keita au XIIIe siècle.

 

Auteur de :

 

  • L'Afrique soudanaise au Moyen-Age. Le temps des grands empires
    Marseille, SCEREN, 2010

 

  • Le commandant en tournée. Une administration au contact des populations en Afrique noire coloniale
    Paris, Seli Arslan, 2005.

Ces empires et royaumes africains noirs

 

qui n'ont ni colonisé ni persécuté

 

pour s'enrichir.

 

 

Dominique Nittoumbi :

Président de la section Midi-Pyrénées du Conseil représentatif des associations noires (Cran)

 

Intervention de Yao Modzinou

Secrétaire Général de La Maison de l’Afrique à
Toulouse (La M.A.T.) 


La révolution symbolique hors d’Afrique ?
L’émergence des comportements de l’homme moderne hors d’Afrique est une thèse dans la même
perspective  que  celle  de  l’Afrique  hors  de  l’Histoire.  Elle  conforte  celle-ci  dans  la  mesure  où  elle
renvoie aux origines mêmes de la modernité.
Qu’en est-il exactement ?
 
Yao Modzinou
Secrétaire Général de La Maison de l’Afrique à Toulouse (La M.A.T.) 


Il  assure  parallèlement  la  direction  de  Mat-Editions  dont  l’ambition  est  de  mettre  à  la disposition d’un public étendu des résultats de recherches  qui  restent   méconnus  et  confinés dans  les  cercles  académiques.  Ils  concernent une partie de l’histoire multiculturelle occultée de l’Europe ancienne et moderne, celle relative à  la  présence  des  Africains.  Il  s’agit  de contribuer à établir des bases saines de débats
sur les questions de société.