Edito

L’Afrique un continent hors de l’histoire ?

 

Dans la suite logique des trois dernières années consacrées à essayer de comprendre ce qu’il s’est, ou ne s’est pas passé, pour que la misère, la faim ou la soif soient toujours aussi présentes en Afrique,

 

Afriqu’à Muret 2010 : L’Afrique : un continent sans richesse ?

Afriqu’àMuret 2011 : A qui profitent les richesses de l’Afrique ?

Afriqu’àMuret 2012 : Origines historiques du pillage de l’Afrique

 

Afriqu’à Muret s’intéressera en 2013 à l’histoire de l’Afrique.

 

Marcel Pagnol citant son père écrivait déjà que « tous les manuels d’histoire du monde n’ont jamais été que des livrets de propagande au service des gouvernements ».

 

En effet, faire croire ou laisser croire que l'Afrique n'a pas d'histoire c'est excuser et justifier la traite des esclaves, la colonisation, le pillage au nom de l’aide au développement.

 

Passer sous silence l'implication de l'occident en Afrique, c'est laisser des explications raciales remplir les vides laissés par notre méconnaissance.

 

 

La colonisation a-t-elle apporté la civilisation ? Ou a-t-elle plutôt fini de détruire, à la suite des conséquences de la traite transatlantique, les civilisations qui existaient auparavant ?

Mieux connaître l'histoire de l'Afrique c'est voir le dessous des cartes et ouvrir les yeux sur les véritables enjeux économiques et stratégiques et les raisons qui ont conduit à la situation actuelle.

 

L’Afrique un continent sans histoire ?

L’Afrique un continent sans civilisations ?

L’Afrique un continent sans grandeur ?

L’Afrique un continent sans innovations technologiques ?

L’Afrique un continent en dehors de toute mondialisation ?

 

L’année de commémoration de la bataille de Muret de 1213 est l’occasion de mettre en perspective les histoires parallèles et communes de l’Europe et de l’Afrique.

 

L’histoire de l’Afrique est aussi riche que celle de l’Europe et même plus ancienne. Nous y intéresser c’est la promesse d’un magnifique voyage. Alors levons l’ancre sans tarder.