Conférences

L'après-développement, une nouvelle vision de société, à la

rencontre des associations: Samedi 2 juin 13h

Bertrand RAFFIER :

du Collectif Régional des Organisations de Solidarité Internationale (CROSI)

Jean-Louis BATO :

de l'association SOLIDARITE

Jean-Louis BATO, l'un des fondateurs de l'association SOLIDARITÉ, présentera la théorie de l'après-développement, fondée sur la réflexion de GANDHI, François PARTANT, Ivan ILLITCH et bien d'autres.

L'après-développement propose une vision critique du développement et de ses conséquences socio-économiques et environnementales, et propose une réflexion sur les voies possibles afin de "vivre autrement le présent".

L’uranium au Niger : Samedi 2juin 17h

Aghali MAHIYA :

Pour l’association Survie Midi-Pyrénées.

Ancien mineur à Arlit.


Contrecarrant « le mythe de l’indépendance énergétique de la France grâce au nucléaire », puisque l’uranium alimentant le nucléaire civil et militaire provient depuis longtemps et pour une large part du sous-sol africain, il faut détailler les conditions dans lesquelles la France et Areva se procurent un uranium au meilleur coût, au prix d’ingérences politiques et de conséquences environnementales, sanitaires et sociales catastrophiques pour les populations locales.

 

http://survie.org

Les origines du pillage de l'Afrique: Dimanche 3 juin 15h

Le thème « Origines historiques du pilage de l’Afrique » sera abordé sous 3 angles différents :

1.       L'histoire avant la colonisation,

2.       Le temps des indépendances,

3.       La dette.

Yao MODZINOU :

Responsable éditorial de la Maison de l’Afrique à Toulouse (MAT)

Le 1er point, l'histoire avant la colonisation, sera abordé par la Maison de l'Afrique à Toulouse.

 

 

Patrice GARESIO :

de l’association Survie Midi-Pyrénées http://survie.org

Le 2nd point, le temps des indépendances, sera abordé par l’association Survie Midi-Pyrénées.

 

Que se cache-t-il donc derrière la phrase prononcée par De Gaulle en 1961? "Tous les pays sous développés, qui hier dépendaient de nous, et qui sont aujourd'hui nos amis préférés, demandent notre aide et notre concours? Mais cette aide et ce concours, pourquoi les donnerions-nous si cela n'en vaut pas la peine?".

 

Petit retour sur une décolonisation "pacifique", qui a fait passer l'Afrique francophone directement du stade du colonialisme au néocolonialisme.

 

 

 

Jean SINEAU :

de l’association ATTAC

Jean SINEAU a adhéré à ATTAC dès sa création en 1998 car face à la mise en place d'organismes mondiaux comme l'OMC, il était nécessaire de s'organiser au plan mondial sur ces questions de finances, de libre échange des marchandises et de libre circulation des capitaux, tout en dénonçant la mise en concurrence des régimes sociaux et les paradis fiscaux.

Il a vraiment milité dans le Comité Local de Toulouse en 2005 à l'occasion du référendum sur le traité constitutionnel européen. Depuis cette date, il est membre du Conseil d'Administration en tant que trésorier et participe au travail de la commission "Crises" qui se penche actuellement sur la dette des Etats.

Son intervention sera axée sur le parallélisme qui existe entre d'un côté la mise en place de la dette des pays du Sud et celle de la dette publique des pays de la zone euro. Il s'agira de montrer que la logique, les enjeux et les mécanismes sont les mêmes, permettant d'identifier l'ennemi commun à toutes les populations.

 

La dette, un processus de domination.

La dette dont on parle aujourd'hui dans les médias est celle des pays de la zone Euro, elle rappelle, par son nom, la dette du Tiers Monde qui s'est mise en place dans les années qui ont suivi la décolonisation.

Ces dettes sont-elles les mêmes ? Se sont-elles mises en place selon le même processus ? Ont-elles abouti à des résultats semblables et quels sont-ils ? Comment les peuples ont-ils réagi aux mesures qui ont été imposées pour la rembourser ?

De plus les processus qui sont mis en œuvre pour tenter de résoudre les crises liées à la dette mettent gravement en danger la démocratie dans les pays concernés.

Un diaporama élaboré par ATTAC Toulouse sur la crise de la dette en France et en Europe, servira de point de départ pour apporter des éléments de réponse à ces questions.